02-01-15

Introduction Association Bio Soleil Sénégal







L'Association Bio Soleil Sénégal. 

Un projet Néerlandais Sénégalais pour promouvoir l'agriculture biologique et l'horticulture. Les jardins a Sandiara sont aussi une source d'inspiration pour la population locale. Ils enseignent que l'utilisation de pesticides n'est pas nécessaire d'obtenir de bons résultats. Les jardins sont également conçus comme un centre de formation pour les jeunes. 

Le réinvestissement dans l’agriculture, initié par la crise des prix alimentaires de 2008, est essentiel à la réalisation concrète du droit à l’alimentation. Cependant, dans un contexte de crise écologique, alimentaire et énergétique, la question la plus pressante en matière de réinvestissement n’est pas combien, mais bien comment.

En soutenant la multiplication de monocultures à grande échelle, nous risquons d’élargir le fossé qui sépare ce modèle des petites exploitations familiales, tout en promouvant un schéma d’exploitation industrielle qui est déjà responsable d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre produites par l’homme. 

De même, les schémas exclusivement fondés sur le recours aux pesticides et aux fertilisants chimiques ont également montré leurs limites écologiques, et leur capacité à profiter durablement aux agriculteurs les plus pauvres travaillant sur la terre la plus marginale est discutable.

Dans ces circonstances, il est nécessaire d’adopter des modes de production agro-écologiques si nous voulons à la fois nourrir le monde, lutter contre la pauvreté rurale et combattre le changement climatique. Tel était le sujet d’un rapport officiel du Rapporteur Spécial au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, en mars 2011


Le but de cette fondation a trois voies:



L’éducation professionnelle des jeunes à partir de 14 ans avec une éducation de base, qui s’intéresse en cultures biologiques en puis la commercialisation sous forme d’une formation fonctionnelle sur place.



L’encadrement des adultes qui s’intéressent en cultures biologiques en leur offrant un programme d’alphabétisation fonctionnelle et puis une formation sur le terrain.



L’entraînement en savoir-faire de produire des fruits et légumes en valeur ajouté pour le marché local comme pour l’export, afin qu’il y ait un bon exemple comment les résultats peuvent être obtenus.



Le plan consiste de cinques lignes principales:



La gestion en cultures biologiques sur place par d’experts (consultants) Sénégalais et internationale.



La consultation sur le plan logistique, prévisions, planification  et commercialisation de la production pour le marché local comme pour l’export.


La formation et encadrement des (jeune) paysans de Sandiara, avec comme but la production de haute qualité de fruits et légumes pour des marchés biologiques au Sénégal et en dehors du pays.

La création des places d’emploi pour le support de la production professionnelle au Sandiara et en dehors de ces structures, afin de réaliser en continu une production de fruits et légumes de haute qualité dans le sens d’une chaîne en valeur ajoutée pour le marché local, comme pour l’export.

La formation et encadrement des jeunes, qui s’intéressent aux cultures biologiques et l’effet qui pourra s’en sortir sur la commune de Sandiara (avec plus que 28 communautés) sous le prétexte de Classe Verte.

En deuxième instance:

On voudrait bien voir les possibilités de produire des autres espèces de fruits et légumes comme les haricots, mangetouts, piments longs, tomates, poivrons et les mangues etcetera. 

À côté, il y en a des activités à Sandiara, par exemple chez beershebaproject.org Avec qui nous voulons avoir une connexion. Ceci se peut faire réaliser dans la production et commercialisation des produits issue de l’agriculture biologique.

Ces objectifs s’attendent bien avec ce qui est mentionné dans le rapport 2012 du Rabobank NL, avec la différence qu’ici  nous parlons exclusivement des cultures maraîchères et de fruits et de  la commercialisation de ces produits, issue de l’agriculture biologique.
Les résultats se font mesurer dans:

La croissance d’un nombre de professionnels encadrés et bien formé dans la pratique, qui veulent se manifester dans la production et commercialisation des fruits et légumes issue de l’agriculture biologique.
L’encadrement d’un nombre x de paysans qui se sont consacrés vers la production de légumes en cultures biologiques et qui veulent être intégrés dans un système de collaboration comme une nouvelle coopérative, afin de réaliser des volumes de produits de haute qualité.
Les cultures des produits, disposés aux marchés biologiques à Dakar et autres, de grandes villes de l’Afrique occidentale et pour l’export vers le Moyen-Orient et l’Europe.
Concrètement ce projet consiste (de):

La création d’un Centre Bio Soleil, qui est un centre de savoir-faire et de vulgarisation où les gens intéressés peuvent s’adresser aux professionnels afin d’acquérir de la connaissance sur les méthodes agrologiques issue de l’agriculture biologique.

La construction d’un Centre Classe Verte, avec des logements et la  mise en place des salles d’instruction. 
La mise en place de l’exploitation de plusieurs ha avec des réseaux d’irrigation additionnels, de la réfrigération et d’énergie.

La mise en place d’un centre de fabrication de fertilisant naturel.
La mise en place des hangars de séchage, stockage et deux endroits d’entraînement technique, où les élèves apprennent les techniques en maintenance et entretien. À côté il y en aura des investissements à faire dans les moyens de production, qui servent à pouvoir bien travailler. Du financement des fonds de roulement. 
La facilitation du calibrage, du conditionnement et du transport vers les marchés, avec comme but de pénétrer dans la chaîne de distribution afin de réaliser une chaîne de valorisation. 

Du financement des expertises en gestion technique et culturale et la consultation de l’expertise sur le plan prévision et commercialisation afin de générer des revenues de la production pour supporter l’exploitation de l’ensemble des activités dans l’avenir.
L’objectif de l’Association Bio Soleil Sénégal peut être atteint dans deux phases:

La réalisation d’un centre d’éducation et d’encadrement à Sandiara et en même temps la réalisation d’une production de légumes biologiques d’une haute qualité pour le marché local et l’export en ensuite la réalisation de la production des fruits bio de haute qualité (papayes) aussi pour le marché local ainsi que le marché d’export. 
Ensuite il y aura la connexion avec la population locale afin de leur intéresser aux possibilités d’arriver ver une production de fruits et légumes bio d’une haute qualité. Ceci pourra créer des valeurs qui sont très sollicitées dans les perspectifs économiques comme environnementaux.



Nous examinons cinq thèmes.



Association BioSoleil veut contribuer à un 
développement durable et réussie de Sandiara. 



Nous soutenons l'éducation et le développement de nouvelles entreprises.



Association BioSoleil veut contribuer à un 
développement durable et réussie de Sandiara. 

Conception d'habitations pour Sandiara 
parrainé par Bio Soleil Senegal.





après la réunion du 23 mars - nettoyage du village le 24 mars 2013
















Geen opmerkingen:

Een reactie posten

Opmerking: Alleen leden van deze blog kunnen een reactie posten.